logo

Une envie, un souci ?

Contactez-nous au

0844 56 78 90
du lundi au vendredi de 8H à 17H !

Actualtés récentes

Une question ? Appelez-nous ! | 0844 56 78 90
Papet

Variation en 2 actes autour du Papet Vaudois

Le Papet, plat à base de crème fraîche, pomme de terre et poireau est devenu au fil des siècles un mythe fondateur de l’identité culturelle vaudoise. Notre chef a voulu lui rendre un hommage très personnel en le revisitant à la manière Takinoa. Le challenge était de taille au vu de la charge symbolique que véhicule ce plat. Vous allez être surpris en bien !

Le Papet accompagne généralement une saucisse aux choux. Ce plat de terroir respire la convivialité et la générosité des tables de village. Son succès dépasse aujourd’hui largement les frontières cantonales. C’est pourtant bien chez lui que le Papet est le plus consommé, notamment le 24 janvier, date anniversaire de l’indépendance vaudoise de 1798. Sa recette ne comporte que des légumes du potager, ce qui n’est pas pour nous déplaire !

C’est lors d’un dîner dans une auberge d’un village de la Côte que notre chef Mauricio accepte de relever le challenge de revisiter ce mets iconique et d’offrir la possibilité aux végétariens et véganes de découvrir le bonheur de le déguster et de le partager. La révélation aura lieu lors de l’une de ses pérégrinations culinaires en Suisse alémanique, lorsqu’il déguste sur un marché une saucisse de tofu aux morilles absolument incroyable. Ce jour-là, Mauricio venait de découvrir la pièce maîtresse du Papet takinoen, étant à même de remplacer la traditionnelle saucisse aux choux.

L’articulation des autres ingrédients du plat est apparue assez vite et c’est une version allégée, sans gluten et sans lactose convenant à tous les régimes alimentaires. Les pommes de terre et les poireaux, naturellement riches en fibres et minéraux, ont été cueillis et récoltés dans la région. Le Tofu, source de protéines végétales associé aux morilles, apporte à l’ensemble une texture agréable en bouche ainsi que l’indispensable touche fumée. Comme chez Takinoa, nous ne faisons rien à moitié, aucune graisse saturée n’entre dans la composition de notre recette.

Réinterprétant la tradition, ce mets a tout de suite rencontré un grand succès auprès de nos clients. Les derniers bocaux seront disponibles uniquement le 24 janvier dans nos boutiques vaudoises pour fêter l’indépendance du Canton. Le bruit court qu’un atelier de cuisine autours de cette recette est en train de se monter. Qui serait partant ?

Nom*

Email*

TAKINOA | Food for joy